31 mai 2017

Solution Specialist - Du rififi sur les plans de coms ?

Le CE a été consulté le 20 Avril dernier sur le changement des roles de Solution Sales Specialists.
Cette évolution ne prévoyait :
- Ni changement de rémunérations,
- Ni changement de la répartition entre fixe et variable, 
- Ni de changement des contrats de travail de nos collègues qui restent Ingénieur d’Affaires.



En fonction des informations présentées, la conclusion du Comité d'Entreprise était :
 "Si cette modification ne pose pas, en l'état des informations dont le CE dispose, de difficulté particulière, il entend rappeler que au-delà du "job code" et de l'intitulé du poste, c'est avant tout en fonction du niveau des quotas commerciaux et des taux de commissions que se joue la rémunération des collaborateurs commerciaux.
Sur ce point, force est de constater que la situation continue à se dégrader pour les salariés de la filiale alors que les résultats du Groupe sont globalement excellents."


Les premières difficultés se profilent malheureusement concernant les plans de commissionnement, c'est à dire la déclinaison détaillée des règles générales, basée sur des pools EMEA et en dehors de la maîtrise individuelle des collaborateurs
L'impact porte sur 50% de la rémunération, ce qui n'est pas tolérable.

Particulièrement soucieuse de défendre les salariés, la CFDT a immédiatement saisi la direction de ces difficultés qui feront l'objet d'un traitement en Comité d'Entreprise le 13 juin.

En parallèle de nos actions au CE, la CFDT a demandé l'ouverture rapide de négociations avec la direction pour trouver une issue favorable à cette malheureuse situation.

Pour l'intérêt de tous au sein de la filiale et pour garder intacte la motivation des équipes commerciales, une solution doit pouvoir être trouvée et nous restons optimistes quant à une sortie "par le haut".


16 mai 2017

Signature de l'Accord T&C FY18


Pour la 1ère fois chez Oracle,  nous avons négocié
et signé un accord concernant les T&C FY18.



Les Objectifs de l'Accord
  • Limiter les abus de la Corp en donnant pour la 1 ère fois, un droit de regard aux syndicats sur les T&C en France
  • Améliorer l’existant pour les collaborateurs ayant une part variable dans leur salaire
Les avancées
  • Pour la première fois, création d’une Commission de Recours en cas de désaccord composée de la DRH, et des syndicats signataires (CFDT, CFTC) prenant en compte la primauté du droit français.
  • Neutralisation du nouveau facteur « discrétionnaire » réduisant les commissions au niveau mondial. Ce coefficient reste égal à 1 en France.
  • Rappel des conditions d’équité dans l’attribution d’objectifs qui doivent rester SMART.
  • Congés Maladie payés sur la base de la rémunération de l’année fiscale précédente à compter de 30 Jours au lieu de 90 Jours auparavant.
  • Limitation des dérives sur les Uplifts par les managers
    • Plafonnement des sur-distributions de quotas à 110% au maximum
    • Engagement de la direction à communiquer ces taux d’uplift.
  • Suivi des rémunérations variables des collaborateurs ayant un objectif collectif (ex Avv) pour éviter la mauvaise surprise de Juin 2016 à la Tech.
Les points de vigilance
  • Accord limité aux seules T&C de l’année fiscale FY18.
  • Evolution du coefficient « discrétionnaire » à surveiller pour FY19
  • Fixation des multiplicateurs/réducteurs sur le Cloud/On Premise, qui restent hors du champ de la négociation
Plus généralement, cet accord rappelle de façon claire que les syndicats signataires contestent la lisibilité des règles générales de commissionnement et considèrent qu’elles ne sont pas toujours mises en œuvre loyalement.


Instauré comme un accord d'entreprise, des difficultés afférente à son périmetre pourront trouver un traitement juridique sans exiger de recours aux prud'hommes.
(Mise à jour du 24/05/2017) L'Avis du Comité d'Entreprise sur le projet de T&C est ici.

 
Contactez-nous si vous voulez plus d'informations ou si vous avez des problèmes de paiements de vos commissions.
 
Ce n’est que le premier pas mais il est important.

A l’avenir, nous entendons continuer à améliorer ces règles et à suivre leur application.


12 mai 2017

Salariés Oracle France - Vivants !!

Alors que certains mettent en péril le moral des forces de vente en plein closing en comparant la filiale à une machine à perdre et sans avenir pour les salariés avec:
- La destruction de 2/3 des emplois de commerciaux
-  Des T&C catastrophiques pour FY19 
-  Un "avenir" positif pour les seuls salariés se présentant aux élections dans 1 an...




La CFDT condamne ce discours démagogique de peur inspiré par des motifs électoraux.

Sans naïveté face aux vrais problèmes, mais sans défaitisme mortifère, la CFDT s'inscrit dans une démarche volontaire et positive pour défendre les salariés, et en particulier les commerciaux et tous ceux qui ont un variable.


Il n’y a aucune fatalité au déclin et comme le démontrent les autres filiales, il est tout à fait possible de changer positivement la relation entre Oracle et ses clients pour renouer avec la croissance et la réussite commerciale.


Ce n'est pas en parlant uniquement des risques et du danger qu'on les évite, mais c'est au contraire en travaillant à l'amélioration concrète des conditions de vie des collaborateurs qu'on donne leur chance aux salariés.


Tous ensemble, retroussons nos manches, faisons avancer les choses dans le sens de l'intérêt de tous les salariés

La CFDT préfère signer des accords avec des avancées, même modestes, dans le but d'améliorer la protection des salariés et de préparer l'avenir.

- Si vous pensez que le management doit se remettre en cause et tourner la page de certaines pratiques
- Si vous préférez vous mettre en mouvement et construire votre avenir professionnel  plutôt que d'attendre passivement un licenciement
- Si vous souhaitez une oreille attentive et positive, plutôt que le "tous pourris, on va tous mourir avec un chèque PSE"
- Si vous souhaitez influencer votre avenir pro plutôt que d'attendre le pire
- Si vous souhaitez être mis en relation avec de vrais professionnels du code du travail
- Si vous voulez un syndicat qui soutient vraiment les salariés ayant quitté l'entreprise.
- Si les challenges d'Oracle vous apparaissent décisifs pour améliorer votre employabilité pour toute votre carrière et constituent autant une opportunité qu'un risque

Discutons-en, Rejoignez nous.

10 mai 2017

Newsletter CFDT de Mai - Disponible


A suivre sur notre derniere newsletter, uniquement sur abonnement

  • Augmentations : +1,5%
  • ACDE/CAA - Des accords pour accompagner le changement, pitch video
  • The Insider : Le IaaS - La mère de toutes les batailles
  • Les echos des rendez vous du management d'Avril
  • Zoom sur un accord : Les temps de déplacement
  • Du coté du comité d'entreprise : L'expertise Paye
  • Un nouveau reglement intérieur et la protection des lanceurs d'alerte
  • Du coté du CHSCT
  • Du coté des DP
  • Négo Santé-Mutuelle : Quels enjeux ?
  • Layoff.Com - Les dernieres rumeurs...
  • Egalité F/H - Ce que proposent les 2 candidats à l'election présidentielle.

Ces sujets vous interessent - Demandez la newsletter CFDT Oracle